45% des sociétés utilisent les réseaux sociaux pour le recrutement

Publié le par Frédéric Montagnon

L'art de donner envie aux autres de vous rencontrer...

D'après cette étude (données 2009 sur un échantillon de 2,667 profils RH aux USA), 45% des sociéts utilisent les réseaux sociaux pour recruter. Ce chiffre ne m'étonne pas, je pense même que lorsqu'il s'agit de cadre, cette valeur est largement au dessus.

Ce résultat me semble assez clair pour clore le débat sur l'intérêt d'avoir ou non une présence en ligne. A ceux qui se demandent encore à quoi servent les réseaux sociaux, on pourrait tout simplement répondre: à décrocher un job. De nos jours, il est tout simplement indispensable d'avoir un CV à jour en ligne, et d'être présent sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche pour mettre toutes les chances de son coté. C'est aussi une façon de montrer que l'on sait vivre avec les outils de communication de son époque, et donc de s'adapter et apprendre.

J'ai un avis assez simple sur la question: il est facile de tricher sur son CV, alors qu'il est très difficile de mentir sur un blog tenu de longue date et qui possède une audience, ou sur les informations d'un compte actif sur un réseau social. Dans le cas des sociétés que j'ai eu l'occasion de co-fonder, nous avons toujours privilégié la motivation et les qualités humaines plutôt qu'une formation ou qu'une expérience dans une société reconnue. Les informations qui sont laissées publiques sur par les candidats sont très précieuses car elles confirment (ou pas) leurs centres d'intérêts. 

En revanche il faut être très attentif et savoir contrôler sa réputation en ligne car selon cette même étude, il vaut encore mieux ne pas être présent sur les réseaux sociaux que d'y alimenter des comptes accessibles à tous en informations peu valorisantes d'un point de vue professionnel... (cf la photo plus haut)

PS: si vous connaissez une étude équivalente sur le marché français, merci de la laisser en commentaire.

Commenter cet article

dame chlodyne 20/08/2009

bonsoir,

j'arrive ici via plurk ! j'adore les réseaux sociaux (facebook, twitter ...) Depuis deux jours je suis à la recherche d'un lifestream et je crois que plurk me convient, ouf !!!
Parmi les massives inscriptions faites, j'arrive enfin à trouver du contenu quelque part !
Sur la toile je suis dame chlodyne, passionnée d'enluminure. J'ai mon cv sur doyoubuzz. Je ne suis plus trop active sur viadeo ou 6nergies mais j'ai bien aimé m'en servir.
j'essaye maintenant de construire mon identité. sur google si vous tapez dame chlodyne, il y a 2510 résultats. j'en suis fière !

excusez-moi pour cette intrusion mais plurker m'a bcp plu
médiévalement
chlodyne

Jacques Le Bris 21/08/2009

Bonjour,

L'actualité peut faire de nous l'objet d'un Buzz mondial.

Par exemple, Sergei Aleynikov, un parfait inconnu encore le 3 juillet dernier, a fait la Une des journaux le 4 juillet*.


Grâce à ces fameux réseaux sociaux, on peut avoir sa fiche signalétique, ici via LinkedIn :
http://www.linkedin.com/in/aleynikov

Ainsi, si nous avons toujours intérêt à être propre sur nous pour faire bonne figure en cas d'accident, il est préférable de soigner ses interventions sur Internet pour donner une bonne impression d'ensemble lorsque les Internautes auront les yeux braqués sur nos écrits et nos œuvres exposées.

Cordialement
JLB

* Il était soupçonné d'avoir dérobé les secrets et plans de fabrication de la pierre philosophale qui transforme chez Goldman Sachs de vulgaires courbes mathématiques totalement virtuelles en cash bien réel, ceci à la vitesse de la lumière. Pour plus de détails, voir mon billet sur le sujet :
http://jacques-le-bris.over-blog.com/article-33852767.html

sofadream 21/08/2009

reste à savoir si on aurait envie de bosser pour un patron qui va fouiner dans votre vie ?!?!....c'est marrant se côté "paparazzi" qui envahit notre planête ou on cherche à savoir le pire de l'autre alors que soit méme on est pas forcément une perfection...à méditer....

sofadream 22/08/2009

c'est vrai que ça peut être aussi une démarche saine...on est pas obligé de voir le mal partout...mais en même temps le web est un espace de liberté extraordinaire..et ce serait dommage de la brider à cause x épée de damoklés....cela dit , je comprend la démarche des "patrons même si quelque part je trouve ça "petit bras" dans le sens ou on prend "o" risque .....

Jacques Le Bris 22/08/2009

Bonjour,

A propos de maîtrise des outils ; la vidéo offre actuellement un avantage pour sortir du lot, car peu de gens maîtrise cet outil ou ose l'utiliser.
A preuve, cet exemple :
http://jacques-le-bris.over-blog.com/article-31046116.html

En fait, son premier avantage est de mettre en ligne notre réalité au lieu d'une version patiemment policée n'ayant plus rien de commun avec ce que nous sommes. Ainsi tout interlocuteur nous recevant après avoir été séduit par une de nos vidéos ne sera pas désagréablement surpris.
Voir à ce sujet les conseils avisés d'une star du Web 2.0 :
http://www.youtube.com/watch?v=xxcUro4Ch0M&feature=player_embedded

Encore faut-il que nous ayons quelque chose d'intéressant à proposer.

Cordialement
JLB