Les liens ne suffiront plus à faire fonctionner Google?

Publié le par Frédéric Montagnon

 

 

 

Je ne crois pas au bouton +1 que Google vient de lancer, et je pense que ce projet prendra le chemin des Google Pages, Google Latitude, Google Lively, Google 411, Google Buzz, etc. Je m'explique:

 

Quel bénéfice pour l'utilisateur?

 

Ce n'est pas au moment où je vois apparaitre les résultats de ma recherche que je peux décider si je dois recommander une URL. Il faudrait donc que ce bouton se trouve précisément hors de Google.

D'autre part, Google n'est pas dans une situation où les utilisateurs ont envie de l'aider à mieux faire son travail. Google n'a pas une communauté d'utilisateurs prêts à faire ce travail à sa place. C'est donc pour recommander une page à des connaissances qu'on est susceptible de l'utiliser. Le "like" de Facebook est particulièrement pertinent lorsqu'il est distribué sur les contenus et les pages qui ne sont pas sur Facebook, à un moment ou on peut juger la valeur de la page qu'on a devant les yeux.

Or, notre réseau social est sur Facebook, sur Viadeo, sur Linkedin, à la rigueur sur Twitter. Qui se sert de Google Friends?

 

Quel bénéfice pour les éditeurs?

 

Il faudrait que les éditeurs aient envie de rajouter ce nouveau bouton sur leurs pages. Il y a tout juste un an, Google sortait son bouton "Google Buzz" qui malgré ses efforts à entrer dans l’ère du Web social, constitue aujourd’hui une couverture marginale. Danny Sullivan fait remarquer que depuis le début 2011, Techcrunch a gagné 100 000 followers sur Twitter contre 90 sur Buzz. Si les early adopters n'ont pas pris Buzz, on ne risque pas de le voir se généraliser. 

 

De meilleures positions pour ceux qui integreront le bouton?

 

Séduit par l’impact SEO, un éditeur ajouterait le bouton pour être mieux référencé? Je n'y crois pas. Quel serait le rationnel pour Google de mieux positionner des pages qui comportent des boutons +1 sur son moteur? Ce serait dégrader la qualité des résultats, ce dont Bing profiterait rapidement.

 

Une nième tentative

 

Des fonctions de vote sur les résultats ont été testées depuis longtemps par Google en mode connecté. Google parlait déjà de « social search » à cette époque, mais force est de constater que ça n'a pas été un succès puisque ça n'a jamais été généralisé.

Le travail de Google devrait consister à prendre en compte ce qui se passe déjà sur les réseaux sociaux. Vouloir imposer ce bouton, ce serait comme demander au marché de changer le format de l'hyperlien pour éviter à Google de prendre un risque.

Je pense que Google est condamné à faire évoluer très (trop?) lentement ses algorithmes, car il ne serait pas pertinent de ne faire remonter que des pages équipées de ses propres fonctionnalités sociales, et donc continuer à poitionner des pages qui ne possèdent aucune fonction sociale.

 

Google n'est plus devant

 

Si Google était capable de servir d'intermédiaire pour centraliser l'ensemble des like/share/tweet/bookmark des différentes plateformes autour d'un seul et même bouton, il y a aurait là une réponse au problème. Mais je doute que Facebook soit enclin à accepter de s'interfacer avec Google :)

 

Un insider chez Facebook me disait récemment que 30% des employés Facebook viennent de Google... probablement pas les moins créatifs.

 

Quoi qu'il en soit, le message est clair: un moteur de recherche ne peut plus se contenter, en 2011, des liens qui se trouvent sur les pages en libre accès pour alimenter ses algorithmes. Une partie du web, maintenant significative, échappe à Google. Il est difficile d'évaluer l'impact que cela a sur la pertinance des résultats, mais il est au moins clair que la lutte contre le spam serait bien plus facile à mener si Google avait accès aux données que collectent Facebook chaque jour.

Commenter cet article

Rémy Bigot 01/04/2011


Je ne crois pour le moment pas non plus à ce bouton "+ 1".
Google semble vraiment en difficulté sur le terrain du social, ne sachant pas comment s'y prendre pour réussir.
Ceci dit, ne vendons pas la peau de l'ours, ils ont de la ressource !


David 14/04/2011


Bonjour,
J'ai lu avec beaucoup d'interet vos propos dans Le Monde, cf. "La révolte des blogeurs" !
Si vous souhaitez consulter le mien, voici le lien !
www.davidetceline.fr
Très belle journée,
David G.


relhariri 20/07/2011


Une question me brûle la bouche après la lecture de ce post!! Soupçonniez-vous la préparation d'une alternative sociale par Google à l'époque?!

Sinon vivement un post sur G+ !!


Rangements 03/09/2011


Une position qui tranche avec celle du monde SEO et dont l analyse me semble très pertinente ! En effet, qui dans le grand public connait Google +1 qq mois après son lancement ?
Google peut exiger facilement ce qu il veut des e-commerçantes (cf la fin des comparateurs et les nouvelles données obligatoires dans Google Merchant) mais le grand public lui ne peut être forcé à
utiliser un outil qui n apporte rien de neuf.