Loppsi 2: des articles de loi nés d'un malentendu? Ou mauvaise foi?

Publié le par Frédéric Montagnon

4337579831_797d0aa03f.jpgUn arbre cache la forêt. Une forêt cache...


J'ai fait une brève intervention ce soir sur La Chaine Parlementaire dans l'émission "Ca vous regarde" et sur le sujet "Cybercriminalité : un alibi pour mieux vous surveiller ?"
La table ronde réunissait Alain Bauer (député UMP des Alpes-Maritimes), Martine Billard (députée GDR de Paris), Philippe Goujon (maire du 15ème Arrondissement de Paris) etJérémie Zimmermann (co-fondateur de La Quadrature Du Net)

Inutile de refaire le débat:
- d'un coté je fais partis de ceux qui pensent que donner à la police le pouvoir de bloquer l'accès à des sites internet ne réglera en rien la cybercriminalité et amène un risque de censure,
- de l'autre la majorité de nos parlementaires s'accordent pour dire qu'il faut le faire pour apporter une solution à la cybercriminalité et à la pédopornographie.

J'ai été surpris ce soir, et un peu énervé aussi: personne n'a l'air de faire la différence entre les services de chat qui permettent à des pédophiles de rentrer en contact avec des mineurs, et des sites qui hébergent des contenus. Or le projet de loi Loppsi 2 prend pour cible des sites et non pas les protocoles qui permettent de créer un chat. D'un coté on parle d'une télécommunication entre deux individus, de l'autre de média.
Bien sûr le sujet est pointu techniquement, mais il faut bien le maîtriser et comprendre ce que l'on combat avant d'écrire n'importe quoi et de mettre en péril la liberté d'expression et le fragile petit écosystème de sociétés Internet qui existe en France. A moins qu'il ne s'agisse de mauvaise foi?

Je le répète, bloquer l'accès à des sites ne résoud aucun des problèmes soulevés par Loppsi. Une comparaison simple s'impose. J'habite près du bois de Boulogne, haut lieu de la prostitution. J'ai longtemps habité près du bois de Vincennes, autre centre d'affaires nocturne. De loin, on pourrait conclure que les terrains arborés sont à l'origine de cette activité illicite.
Que doit-on faire pour éradiquer le racolage sur la voie publique? On interdit l'accès au bois la nuit? On coupe les arbres?
J'observe que malgré beaucoup d'éfforts, la police préfère tolérer cette activité dans des zones maitrisées plutôt que la chasser et prendre le risque qu'elle ne se développe partout, et devienne impossible à gérer. Un parallèle s'impose...

Commenter cet article

gilles 17/02/2010


Monsieur montagnon il faudrait réagir a la grogne qui regne concernant votre barre plutot que de laisser pourrir la situation ou bien laisser vos modérateurs répondre des aneries.
Vous etes en train de perdre de cet esprit qui vous mena en 2004 apres la bulle à innover en etant a l'écoute de votre temps.


Hadrien.eu 17/02/2010


C'est un scandale ! Détruisons les forêts ! Suivons l'exemple des Landes qui ont commencé leur action l'année dernière !


Jocez 18/02/2010


très drôle votre blog et quand on voit dans la BARRE "liste des blogs que vous aimerez aussi "on trouve.... L' Evangile pour tous !!! c'est le cas de le dire !